http://www.search.ch/index.fr.html

http://fr.search.yahoo.com/

https://www.google.ch/webhp?source=search_app

http://www.yakeo.com/ch/

http://www.misterfast.com/ch/

www.desresultats.com

www.referencement-site-gratuit.biz

Annuaire2site.com

BuiltWithNOF
Sclérose en plaques

Introduction   

Le prélèvement d’abeilles en hiver sur les ruches

Constitution d’un réseau fournisseurs d’abeilles pour les malades

VENIN D’ABEILLES ET SCLEROSE EN PLAQUES


Propriétés du venin :

Le venin (par la mellitine et l’apamine qu’il contient) facilite la circulation du sang, régule la pression sanguine, assouplit les capillaires, favorise la fluidité du sang et augmente la production de globules rouges. Il facilite donc les échanges entre le sang et les tissus qui sont ainsi mieux nourris.
Il a une action anti-inflammatoire principalement due à la mellitine. Il stimule la fabrication naturelle de cortisol, principal constituant de la cortisone (hormone la plus active des glandes surrénales). Cette action anti-inflammatoire est aussi analgésique (démontrée par des travaux scientifiques récents). D’autre part certains constituants du venin interviennent dans la réduction de la perception de la douleur un peu comme l’aspirine. Le venin diminue la douleur par son action sur l’ensemble du système nerveux central et les fibres motrices. Il peut donc traiter les inflammations des articulations, des muscles et des tendons
Le venin est bactéricide, bactériostatique, antifongique et antibiotique. Il active le système immunitaire.


Utilisation :

La Bee Venom Therapy (BVT) est beaucoup utilisée pour traiter la sclérose en plaques depuis une dizaine d’années aux USA (40000 à 60000 patients chaque année) et en Chine où existent des cliniques d’apithérapie et dans de nombreux autres pays.
Ce traitement fait l’objet d’études et d’expérimentations, son mode d’action n’est pas encore vraiment élucidé.
A ce jour on ne déplore aucun décès suite à des piqûres d’abeille réalisées dans un cadre thérapeutique. La dose létale est de 19 piqûres par kg de poids pour un adulte .
Attention néanmoins à l’allergie sévère (choc anaphylactique pouvant entraîner la mort), qui peut se produire à chaque nouvelle injection de venin.
La parade pour cette allergie rarissime est la piqûre d’adrénaline (délivrée sur ordonnance, on peut conserver la trousse de secours au réfrigérateur).
L’usage thérapeutique du venin est généralement contre-indiqué dans les cas suivants :
- bêtabloquants
- diabète insulino-dépendant
- insuffisance rénale
- maladies cardio-vasculaires graves ou à un stade avancé.


Traitement de la SEP :

En complément du traitement neurologique, un traitement acupunctural ou d’acupressure est recommandé (renforce l’énergie vitale, calme la douleur, renforce l’immunité, active les surrénales).
Alimentation : pratiquer un régime (celui du Dr Seignalet ou de la doctoresse Kousmine par exemple).
Supprimer de l’alimentation : alcool, beurre, margarine, toutes les graisses animales, laitages, charcuterie, fritures, sucre blanc.
Privilégier : les fruits et légumes crus et cuits, les céréales biologiques, le poisson, le miel, les huiles seront de 1° pression à froid, les graines (tournesol, courge, noix, noisettes, amandes). Prendre des compléments alimentaires biologiques : vitamine C (au moins 500 mg/jour) et oligo-éléments naturels. Boire beaucoup d’eau.
Le tabac et les tranquillisants sont des poisons pour le système nerveux.
Exercices physiques quotidiens pour faire travailler en douceur tous les muscles et articulations et activer la circulation du sang (Yoga, Qi Gong, massages).

Produits de la ruche :
- Tous les jours du Pollen, frais de préférence : 1 c à s par jour ou du pollen sec : 3 à 4 c à c par jour
Attention : dans tous les cas faire ouvrir le pollen dans un liquide : thé, tisane, eau, compote etc. pendant 15 à 20 minutes avant de le consommer.
- Une cuillère à soupe de Miel deux fois par jour.
- Tous les jours de la Propolis. Soit brute : 3 à 4 grammes par jour (gros comme un pois) ou en teinture : 20 gouttes X 2 fois / jour ou en gélules : 4 par jour.
- Gelée Royale fraîche, 200 à 1000 mg/jour. A absorber sous la langue ou dans un peu de miel.

NB : la propolis, le pollen, la gelée royale, peuvent être mélangés avec du miel. Ce «cocktail » est agréable à consommer et le miel renforce l’action des autres produits.

Traitement au venin d’abeille :

Le traitement peut être appliqué par les piqûres d’abeilles sur les points d’acupuncture et les points douloureux ou par application locale d’onguent au venin. Ce dernier procédé est bien sur, moins efficace. Aux Uruguay, USA, Canada existent des préparations orales (Uruguay), oculaires (USA) ou injectables (Canada) à base de venin.

Pour un traitement avec les piqûres d’abeilles :

- faire tester l’allergie par un docteur en médecine (allergologue) par une micro-piqûre. La réaction normale est locale: douleur, rougeur, gonflement. Si des démangeaisons apparaissent, très bonne réaction, ne pas gratter car les démangeaisons seront accentuées. Si 20 à 25 minutes après il n’y a pas d’autres réactions (fièvre, nausées, choc anaphylactique, difficultés respiratoires, enflure très importante), le traitement pourra être entrepris. Attention une réaction anaphylactique est toujours possible à n’importe quel moment du traitement. Le patient devra toujours être calme, détendu, confiant avant de recevoir les piqûres et remercier les abeilles qui perdent leur vie pour lui !.
- Le traitement s’applique sur les zones «yang » du corps : dos, face postéro-latérale des membres, fesses, dessus des épaules, dos des mains, des pieds. Les autres zones peuvent favoriser les réactions adverses/allergiques. Il doit être appliqué sous contrôle médical.
- Commencer par une seule piqûre au niveau des lombes à côté de la colonne vertébrale. Augmenter très progressivement le nombre de piqûres. Les piqûres sont faites de chaque coté de la CV au niveau des lombes puis en remontant le long du tronc jusqu’au cou. Ensuite on continuera sur les fesses, le bassin, les épaules. Des points locaux peuvent être piqués en fonction de la localisation des symptômes.
- Le nombre de piqûres ira de 1 à environ 20 piqûres ou plus, deux à trois fois par semaine pendant plusieurs mois (6 mois ou plus).
- A la régression des symptômes et amélioration de l’état général, le nombre de piqûres pourra être réduit et stabilisé.
- Au bout de quelques semaines de traitement des «réactions de guérison » peuvent apparaître et sont très positives : symptômes de grippe gastro-intestinale avec parfois vomissements ou diarrhées. A la suite de cet épisode des signes marqués d’amélioration se manifestent généralement.

NB : L’auto-traitement est possible avec l’assistance d’un proche dont le la tolérance au venin doit aussi être testée.
Attention respecter les normes de sécurité et s’assurer de l’intervention rapide d’un médecin pour toute réaction anormale.


 1 Professeur Cherbulliez, Roch Domerego, CD Rom Traité d’Apithérapie, Apimondia


Courage à vous, confiance, optimisme, vie saine et généreuse.


Site Internet :
www.apitherapy.com , www.apiculture.com , www.beevenom.com , www.curandote.com

Un grand merci à Claudette Raynal qui a réalisé ce document ;-)

Médecine Traditionnelle Chinoise, Apithérapie

clraynal@free.fr

Dossier apitherapy                    Dossier infirmier

[Abeilles-Apithérapie-Naturopathie] [Abeilles] [les abeilles] [l'Apithérapie] [séminaires] [Compte-rendu] [réseau d'abeilles en Suisse] [Sclérose en plaques] [Thérapeutes] [histoires vécues] [bibliographie] [Photos Roumanie] [Naturopathie] [la boutique] [Qui suis-je ?] [news...news...] [liens] [contact] [Articles de presse] [livre d'or]